Affaire Kulik : L'axonais Willy Bardon condamné à 30 ans de réclusion criminelle en appel


01 juillet 2021

A l'issue de 14 jours d'audience, la cour d'appel de Douai a prononcé une peine similaire à celle de première instance.

Willy Bardon a été condamné ce jeudi 1 juillet, en appel, à 30 ans de réclusion pour l'enlèvement, la séquestration, le viol en réunion suivis de mort et le meurtre d'Élodie Kulik le 11 janvier 2002 près de Péronne, dans l'est de la Somme.
Le 6 décembre 2019, lors du procès en première instance aux assises d'Amiens, il avait déjà été condamné à 30 ans de réclusion criminelle dans cette affaire. A l'énoncé du verdict, il avait tenté de se suicider en ingurgitant un pesticide puissant.